Semaine Vaccination

Semaine Vaccination

LE VACCIN !!

A quoi cela vous fait-il penser ?… Encore une piqûre ! Mais à quoi ça sert ? Il parait que ça apporte plus de problèmes que de solutions !!

Alors faisons un léger point sur les vaccins…

télécharger l’article complet au format PDF

 

Tout d’abord, pour comprendre ce qu’est un vaccin, il est primordial de comprendre ce qu’il se passe dans notre corps lorsque nous sommes malades…

Lorsqu’un microbe entre dans notre corps, il contient  des « antigènes » qui lui sont propres. Ceux-ci inquiètent aussitôt notre système immunitaire (système de défense), qui répond alors par la fabrication d’ « anticorps ». Cette production prend du temps et c’est pendant ce temps que nous sommes malades, au point parfois de développer des complications graves.

Les anticorps éliminent alors le microbe et généralement, nous guérissons… Youpi !!

Ces fameux anticorps restent alors mémorisés par le système de défense pour contrer très rapidement une éventuelle nouvelle attaque du microbe. Ainsi, s’il ose remontrer le bout de son nez, le corps est prêt et l’élimine avant même que nous puissions tomber de nouveau malade.

D’où le fait que nous puissions avoir certaine maladie qu’une fois (comme la rougeole, la rubéole,…).

Mais alors, à quoi sert le vaccin ??

Le but premier du vaccin est bien entendu de ne pas tomber malade !!… Mais comment fait-il ??

Lorsque nous nous faisons vacciner, on nous injecte un microbe soit atténué, soit tué mais dans tous les cas inoffensif. Pourtant, même s’il est inoffensif, il contient des « antigènes » qui vont alors, au même titre que les antigènes d’un microbe virulent, alerter le système immunitaire. Celui-ci va aussitôt produire les anticorps qui lui correspondent et les garder en mémoire pour un temps donné. Les avantages sont alors certains : non seulement, nous ne sommes pas touchés par la maladie pour laquelle nous venons de nous faire vacciner et nous y sommes protégés, mais en plus, nous ne risquons pas les complications parfois lourdes que cette maladie pourrait engendrer.

Alors si la mémorisation de l’anticorps nous protège si bien, pourquoi devoir faire des rappels de vaccin ??

En effet, la mémorisation de l’anticorps nous protège. Cependant, le système immunitaire garde en mémoire les anticorps uniquement pour un temps donné (variable selon le vaccin effectué). Ce temps terminé, les anticorps s’estompent et ne nous protègent plus. Il est alors impératif de refaire le vaccin pour être assuré, de nouveau, d’être protégé et donc de ne pas tomber malade.

C’est pour cela qu’il est très utile de conserver son carnet de vaccination et de le faire remplir à chaque vaccin pour suivre facilement l’évolution de sa protection et de ses besoins en la matière.

Oups ! J’ai oublié mes rappels… Que dois-je faire si j’ai pris du retard dans ma vaccination ??

Pas de panique ! Pour la plupart des vaccins, il suffira uniquement de reprendre le schéma vaccinal là où vous en étiez. Bien entendu, cela reste sous décision médicale.

 

Le Calendrier Vaccinal

AGE BCG* DTP* Coqueluche Hib* Hépatite B Pneumocoque ROR* HPV*
Naissance X
2 Mois X X X X X
3 Mois X X X X
4 Mois X X X X X
12 Mois X X
16-18 Mois X X X X X
24 Mois
6 Ans X
11-13 Ans X X
14 Ans X
16-18 Ans X
26-28 Ans X X X
36-65 Ans X
≥ 65 Ans X
Rappel Tous les 10 Ans Tous les 10 ans pour ceux qui ont des enfants Tous les 5 ans uniquement chez les sujets fragilisés A 26-28 ans si non vaccinés avant. Vaccination

 

* BCG : Bacille de Calmette et Guérin

* DTP: Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite

* Hib: Haemophilus influenzae de type b

* ROR : Rougeole, Oreillons, Rubéole

* HPV : Papillomavirus humain

Alors vous me direz… « C’est bien gentil tout cela… Mais où se faire vacciner ? »

Pas de souci ! Il existe de nombreux lieux pour se faire vacciner mais aussi pour vérifier régulièrement si nos vaccins sont à jour :

– le médecin traitant,

– les centres où la vaccination est gratuite. Il suffit d’obtenir les informations sur internet ou dans nos mairies, à l’ARS (Agence Régionale de la Santé) ou au conseil général de notre région,

– dans les centres de Protection maternelle et infantile (PMI) pour les enfants de moins de 7ans,

– chez une infirmière ou chez une sage-femme avec une prescription médicale,

– à la médecine du travail (si votre entreprise a un service médical, vous pourrez y trouver toutes les solutions),

– dans un centre de vaccinations internationales (type Institut Pasteur),

– dans les SPS (Service de Prévention Santé) proches de chez vous,

– dans un planning familial,

– …

De plus, les vaccins sont aujourd’hui majoritairement remboursés ou directement gratuits dans de nombreux centres.

Question pratique : Comment conserver les vaccins achetés ?

Un vaccin doit être conservé au réfrigérateur (entre +2°C et +8°C)… C’est indispensable !

On parle parfois d’un geste altruiste quant à la vaccination, pourquoi ?

Bien entendu, le vaccin vous protège vous. Mais pas seulement ! Lorsque vous vous faites vacciner, vous évitez à certaine maladie de se propager et parfois même, vous permettez d’éviter une épidémie !

Certaines maladies disparues en France n’ont pas forcément disparues du globe terrestre !! L’importation de produits, les voyages,… peuvent être des vecteurs de certaines maladies. Et surtout l’oubli de se faire vacciner par de nombreuses personnes peuvent réenclencher la venue de maladie. Par exemple, la rougeole, maladie devenue rare est aujourd’hui en recrudescence… Êtes-vous à jour dans votre vaccination ROR (rougeole, oreillons, rubéole) ?

De plus, certaines personnes, notamment les nourrissons, les personnes immunodéprimées, les personnes allergiques,… ne peuvent pas être vaccinées car il existe parfois des contre-indications médicales ou lié à l’âge… Se vacciner, c’est les protéger !

Les vaccins sont-ils les mêmes partout dans le monde ?

Oui et non. Nombreux sont les vaccins qui sont nécessaires partout dans le monde (DTP, ROR,…). Mais, sur place, ils ne sont malheureusement pas toujours réalisés par tous, notamment dans les pays en voie de développement, souvent par manque de moyen financier, voir par manque d’information. Mais il y a aussi des vaccins spécifiques à chaque continent ou pays. Par exemple, il est obligatoire de faire le vaccin de « la fièvre jaune » pour aller en Afrique, ou il est vivement recommandé de faire le vaccin de la « rage » pour les pays où il y a beaucoup de chiens ou de singes errants.

Pour chaque voyage effectué, il est nécessaire de se renseigner auprès de son médecin traitant ou de centres spécialisés (Institut Pasteur) pour savoir comment se protéger vaccinalement.

Les idées reçues !

Nombreuses sont les idées reçues sur les vaccins… Qui n’a jamais entendu des phrases clefs type : « J’ai entendu dire que les vaccins rendaient malades… J’ai entendu dire que les vaccins donnaient la sclérose en plaque,… ».

« Les vaccins diminuent nos défenses immunitaires »… Bien au contraire !

Les vaccins ne modifient pas nos capacités de défense corporelle, à l’inverse, ils aident notre organisme à se protéger contre les maladies pour lesquelles nous nous vaccinons. En aidant notre corps à se protéger par avance contre certaines maladies, ils renforcent nos défenses immunitaires, ils limitent nos possibilités de développer des maladies graves et ils évitent les complications lourdes liées à ces maladies.

« Les vaccins sont risqués »

Ils existent, certes, des effets indésirables chez certains vaccins. Cependant, ceux-ci sont limités (fièvre, douleurs au point d’injection, diarrhée), ils ne durent pas et peuvent être atténués par des traitements symptomatiques. Mais l’essentiel est que ces effets secondaires restent bien moins dangereux que les maladies elles-mêmes !

« J’ai fait tous mes vaccins quand j’étais enfants, je n’ai plus à en faire aujourd’hui »

Détrompez-vous ! De nombreux vaccins doivent être réalisés tous les 10 ans.

De plus, nombreux sont les vaccins qui doivent être réalisés par les adultes pour protéger leurs enfants (ROR, coqueluche,…), ou pour éviter des maladies présentes à tout âge (hépatite B, tétanos,…) ou pour éviter de s’affaiblir dans certaines pathologies chroniques (Grippe pour les personnes qui ont de l’asthme, du diabète, des maladies rénales ou cardiovasculaires, ou qui sont simplement âgé de plus de 65ans).

Les vaccins doivent donc être à jour… pour soi !… et pour les autres !…

Toutes ces informations vous ont passionnées !?!… N’attendez plus !! Il y a de nombreux sites qui pourront vous en dire bien plus !…

Le site de la santé du gouvernement (Rubrique « accédez aux dossiers par lettre alphabétique », tappez la lettre « V »).

L’histoire du vaccin

Calendrier vaccinal

Les vaccins à faire pour voyager

Informations sur tous les vaccins, notamment les vaccins spécifiques… antirabiques, vaccins pour voyager,…

Bonne route et pensez à être à jour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *